AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Prudence + Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The killer watching you
Messages : 146
Dollars : 1900
Date d'arrivée : 05/08/2016





MessageSujet: Prudence + Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...    Mer 21 Sep - 23:20



Prudence &  Elyös



Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...

Mes journées étaient bien trop longues. Ces dernières étaient jonché d’un moi  affalé sur mon canapé, bière en main et dormant de temps à autre. Non, en vrai je devenais comme les pandas, je dormais beaucoup trop en vingt-quatre heures. Mais, j’étais épuisé de ne rien faire. Ne plus être avec mon unité le temps de ma petite pause suite à ma blessure à l’épaule après avoir pris une balle  durant un assaut. Je m’emmerdais et je ne pouvais même pas dire que j’allais aller voir mes proches ou autre, vu que ma mère ma seule famille vivait assez loin de moi, après tout  New York, ce n’était pas forcément la porte  d’à côté. Enfin, je regardais des vieux films et feuilleton, rien de très intriguant. Toute la journée à galérer, je me disais que je pouvais au moins me trouver une occupation dans peu de temps comme aller pêcher. Cela me fera tenir une bonne journée.  Mais, il me restait trois semaines à tirer avant de pouvoir rentrer à nouveau dans le feu de l’action. Je n’avais pas revu Shanae depuis cette fois-là où elle m’avait sauvé la vie. Autant dire que je m’en portais plutôt bien à vrai dire.  La soirée commençait à s’annoncer, la chaleur était toujours aussi étouffante, que je me sentais comme encerclé dans une couverture polaire alors qu’il faisait chaud. Je  commençais à regard par la fenêtre de ma caravane, entendant des enfants jouer dehors, alors que la nuit n’était plus loin d’arrivée. Il est vrai que le camping était plutôt bien surveillé, mais avec tout ce qui pouvait se passer dans nos rues ce n’étaient pas forcément le mieux que de laisser les enfants  seuls dans  la ville. Enfin, chaque parent élevé leurs enfants comme bon leur semblaient, je n’avais rien à dire. Je n’étais pas un flic à ce moment précis de ma vie, vu que j’étais de repos forcé. Je baissais le rideau et m’installa sur le petit banc jonchant la table où j’avais préparé mon repas. J’entendais mon téléphone sonner une première fois, mis je ne fus pas assez rapide pour y répondre. Alors, que je regardais qui appelait, en voyant le prénom de Prudence, je secouais la tête, ne me rabaissant pas à appeler à nouveau. À quoi bon ? Cette fille se jouait de moi ? Je ne comprenais, je n’arrivais pas à saisir sa façon d’être avec moi.  Je retournais mon téléphone, pour ne pas céder à la tentation de savoir pourquoi elle m’avait appelé. Je  commençais à manger mon repas, enfin, je le sortais à peine du micro-onde, quand mon téléphone retentit. Bêtement, je regardais et ce fût encore la jeune femme, je répondis assez sèchement. « Quoi ? » Que je demandais donc. Attendant sa réponse, chose qui finissait par arriver relativement rapidement.  Après lui avoir dit que j’arrivais, je raccrochais pour  partir sur ma moto pour rejoindre la jeune femme à son hôtel où elle bossait grâce à mon aide, enfin après sa façon de bosser faisait le reste. Je n’avais fait que la guider après tout. Enfin, je roulais au milieu de la circulation arrivant plutôt rapidement à me faire un chemin, normalement à cette heure-là sur cette grande route, ce n’était pas simple d’aller si vite, même avec un deux roues. Mais depuis les premiers meurtres, les habitudes de beaucoup de monde avait changé.  Arrivant devant l’hôtel, je me garais pénétrant dans ce dernier après avoir un peu observé les gens autour de ce dernier. Je cherchais du regard la jeune femme qui n’avait pas l’air dans les parages. Alors, j’attendais avant de pouvoir demander à quelqu’un de me l’appeler ou même de la voir. Mais, finalement j’optais pour lui envoyer un sms ,cela allait être plus rapide.
.  


_________________
Ne quitte jamais quelqu'un sans lui dire quelques mots tendres auxquels il pensera durant ton absence, car ce pourrait être la dernière fois que vous vous voyiez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The killer watching you
Messages : 19
Dollars : 1675
Date d'arrivée : 19/09/2016





MessageSujet: Re: Prudence + Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...    Jeu 29 Sep - 21:46



Prudence & Elyös



Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...

Une soirée à l’hôtel pour la plupart des gens c’est super, moi être ici c’est mon quotidien, j’adore cet endroit pour être honnête c’est une deuxième maison. Quand je suis arrivée à Brisbane il y a deux ans un jeune homme m’a aidé à décrocher le poste de réceptionniste ici, à force de travail acharné je suis aujourd’hui responsable du personnel, les horaires sont quand même plus agréables, le salaire est un peu plus important et surtout je fais quelque chose qui me plait totalement, je suis tellement heureuse d’aller travailler chaque jour, de me dire que je m’en sors seule, que je n’ai besoin de personne et surtout pas d’un homme. Seulement ce soir la réceptionniste habituelle avait eu un problème et donc j’avais décidé de la remplacer, c’est aussi ça être responsable du personnel c’est parfois savoir en faire plus, certes j’aurais pu demander à quelqu’un d’autre mais si je pouvais le faire pourquoi je ne le faisais pas ? Donc me voilà à l’accueil, il n’y avait pas grand monde, la plupart des clients étaient dans leurs chambres, il était tard donc il n’y avait aucun appel, je m’amusais donc sur mon téléphone, je faisais un tour sur youtube, enfin je tentais de m’occuper vous l’avez compris, je regardais l’heure il commençait à être un peu tard, la nuit était noire. Pourtant j’avais travaillé souvent de nuit quand j’étais à la réception avant ça ne m’avait jamais dérangé mais avec le climat actuel on se sentait peut-être un peu moins en sécurité, je ne m’arrêtais pas de vivre mais dans un coin de ma tête ça trottait légèrement. Alors que j’avais les yeux rivés sur mon écran un bruit attira mon attention, je relevais la tête et j’aperçu une forme, je secouais la tête je devais rêver, je regardais rapidement sur les écrans des caméras si on pouvait voir quelqu’un mais il n’y avait rien. Je me levais pour aller vers la porte, une fois arrivé à ce niveau je jetais un coup d’œil, tout semblait calme. Je me retournais pour retourner à mon bureau, j’avais surement rêvé, la paranoïa dont je faisais preuve me faisait rire. Mais un nouveau bruit se fit entendre, je me retournais et je fermais la porte à clé, je courrais jusqu’au bureau pour prendre mon portable et j’appelais la seule personne qui allait venir m’aider Elyös, il était policier et c’était surtout lui qui m’avait fait avoir le boulot à l’hôtel il y a deux ans quand je suis arrivée. Ça sonnait, encore et encore et aucune réponse, je commençais à m’impatienter je n’étais vraiment pas rassurée, je m’imaginais tout et n’importe quoi. Au-delà du tueur qui rôde je m’imaginais aussi que ça pouvait être mon ex qui m’avait retrouvé, j’étais réellement parano, je me faisais surement des films mais j’avais besoin d’une présence rassurante, j’insistais donc en rappelant et il me répondit enfin, il semblait froid mais je passais outre et lui demandais de venir vite. Il faut dire que notre relation est plutôt étrange, autant être honnête il est magnifique et à mon goût, j’adore quand un flirt, souvent on se tourne autour mais dès qu’on commence à se rapprocher un peu trop j’ai un blocage. Vous allez vous dire que je suis folle de devenir froide avec un mec aussi beau mais avec mon passé c’est difficile, depuis mon ex je n’ai eu personne et j’ai peur, je ne dis pas qu’Elyös est comme lui mais on ne sait jamais, mon ex savait très bien cacher son jeu. Puis le fait d’avoir des faux-papiers et de mentir à un policier est assez complexe aussi, je me dis que je ne peux pas trop me rapprocher de lui de peur qu’il apprenne la vérité. C’est très compliqué et je me sens tellement mal par rapport à lui, j’aimerais pouvoir être totalement moi, pouvoir lui raconter tout mais je n’y arrive pas, c’est trop difficile de parler de cette période. J’entendais de nouveau un bruit à l’extérieur et je décidais d’aller voir, j’ouvrais la porte et je mettais une jambe dehors, je fermais la porte de l’accueil à clé, j’avais laissé un mot comme quoi je revenais dans 5 minutes, mais alors que je commençais à faire le tour je me rendais compte que j’avais oublié mon portable, je levais les yeux au ciel et je soupirais, il fallait évidemment que j’oublie la seule chose qui pourrait m’aider si je tombe sur un malade mental. Je continuais à marcher le plus silencieusement possible, je me rapprochais du parking quand je rentrais dans quelqu’un, j’hurlais, ma voix était horrible et si je n’avais pas fait à la personne je lui avais au moins percer les tympans. Je mettais un coup de poing dans le ventre de la personne et je relevais la tête c’est là que j’aperçu Elyös, bordel qu’est-ce que j’avais fait, je ne pouvais pas regarder juste avant de frapper, je m’en voulais. Bon je n’avais pas dû lui faire trop mal vu mes petits poings mais ça ne doit quand même pas être agréable. « Désolé j’ai eu peur, je n’avais pas vu que c’était toi » Je m’approchais de lui pour voir si ça allait, je posais ma main sur le haut de son épaule et je lui souriais pour tenter de me faire pardonner. « Ça va ? » Je prenais une petite voix toute mignonne, peut-être qu’il m’en voudrait moins, déjà qu’au téléphone il avait été froid alors là il allait être content du voyage. Vraiment j’étais un boulet.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prudence + Te comprendre c'est comme vouloir imposer la paix à tous les peuples ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation d'un sorcier pas comme les autres [validée]
» Ne me regardez pas comme ça, j'ai envie d'un peu de défi, c'tout ='c
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BAY OF FRISCO :: 
Brisbane
 :: Marsh Lagoon Bayfront :: Hôtel
-